T

he Terror est une série dont chaque saison raconte une histoire différente, avec des acteurs différents, sans rapport avec la précédente. J’avais énormément apprécié la première (dont la chronique est ici), alors, bien entendu, je me suis précipité sur celle-ci.

Verdict.

 

Un contexte histoirique

Lorsque les États-Unis rentrèrent en guerre contre le Japon, la suspicion pesa immédiatement sur tous les japonais qui avaient immigrés aux USA.

Afin de se prémunir de tout ennemis intérieur, ces immigrés furent enfermés dans des camps durant de longs mois. Pour en sortir, certains s’enrôlèrent dans l’armée américaine en qualité de traducteur.

C’est le cas du protagoniste de cette saison.

À travers lui, sa famille, ses amis, on découvre tout un pan de l'Histoire assez méconnu où l'on se rencontre que l'Allemagne n'avait pas l'exclusivité des camps (même si la finalité n'était, heureusement, pas la même !). En cela la série se révèle bien documentée et instructive. 

Cette rigueur historique est aussi l’une des principales faiblesses de cette saison : afin de préserver la cohérence, les japonais parlent en japonais et leurs dialogues sont sous-titrés. C’est une démarche que je défends en temps normal. Mais là, on se retrouve avec certains épisodes qui sont sous-titrés aux 2/3 !

Franchement, c’est déplaisant et fastidieux. Et c’est dommage, car visuellement, cette saison propose souvent de belles choses... que l’on n’a pas le temps d’apprécier, trop pris à lire les sous-titres.

 

Le choc des cultures

Bien entendu, le tout est largement saupoudré d’une bonne dose de fantastique.

Ici, c’est le folklore japonais qui est à l’honneur, avant de se mélanger à de la magie mexicaine. Rajoutant à la confusion de l’histoire.

Car c’est sans doute là le plus gros défaut de cette seconde saison : une histoire somme toute assez simple raconter de manière plutôt confuse.

Après l’excellence de la première saison, on sent bien la pression qui pesait sur les épaules des scénaristes pour livrer une seconde intrigue à la hauteur de la première. Et comme souvent dans ce genre de situation, il est tentant de complexifier artificiellement l’histoire pour se rassurer et faire illusion.

C’est malheureusement le cas ici.

 

En conclusion

Cette saison est hélas décevante.

Bien loin de la quasi-perfection de la première, la seconde saison de The Terror se révèlent assez inintéressante, au point que je me suis forcé pour aller jusqu’à la fin.

Reste le visuel, toujours très bon, et certaines séquences qui valent le coup d’œil.

Ce ne sera hélas pas suffisant toutefois pour sauver cette saison. 

 

___________________________

The Terror - Saison 2 est disponible sur Amazon Prime Vidéo

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir