A

vec 18 albums parus depuis 1995, Carmen McCallum est l’une des séries de SF les plus importantes de la bande-dessinée. Et peut-être même la meilleure. Et voici pourquoi.

 

De la SF prospective

Dire que Fred Duval, le scénariste et papa de Carmen, a du flair reviendrait à affirmer que la pizza est une spécialité italienne !

Divisée en 6 cycles (et 18 albums — le 18ème vient de sortir), qui abordent chacun une thématique spécifique, la série en impose par son aspect visionnaire : Fred Duval y traite de thèmes bien avant que ceux-ci occupent leur place actuelle et importante dans nos sociétés. Voyez plutôt : le premier cycle aborde l’Intelligence Artificielle, le deuxième des nano et biotechnologies, le troisième des modifications génétiques sur les hommes, le quatrième de l’eau et de son exploitation et le cinquième du terrorisme écologique.

Fred Duval nous propose donc de la SF prospective et intelligente, puisque les sujets choisis ont tous une forte résonance de nos jours !

Du grand art !

 

De la SF divertissante

Carmen Mc Callum est une mercenaire Espagno-irlandaise. Un sacré cocktail qui va se révéler détonant au fil des tomes. Car l’univers de Carmen est, malgré le sérieux des thèmes abordés, plein d’explosions, de rebondissements, de morts, de sacrifices, bref, de tout ce qui rend les histoires riches et captivantes.

Ainsi, à l’instar de toutes les grandes œuvres, Carmen McCallum réussit le tour de force d’allier pertinence et divertissement !

Là encore, du grand art.

 

Un univers étendu

L’univers de Carmen est si riche qu’il était inévitable qu’il déborde sur des séries parallèles.

Ici, elles prennent principalement 2 formes : Code McCallum, qui raconte en 6 tomes la jeunesse de Carmen, tandis que Travis, la seconde série, se concentre sur le personnage éponyme qui partage pas mal de connaissances communes avec Carmen.

On le devine, les passerelles entre la série principale et les deux autres sont nombreuses et participent à tisser un univers passionnant.

 

 

En conclusion

Carmen McCallum est, sans discussion, l’une des meilleures œuvres de SF tout support et origines confondus.

N’hésitez pas une seconde et jetez-vous sur cet univers qui fait amplement jeu égal avec le meilleur de la science-fiction américaine !

 

___________________________

Carmen McCallum , 18 tomes aux éditions Delcourt - scénario : Fred Duval.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir